Search
Close this search box.
  • Volunteer Stories

My Blog

Written by CorpsAfrica/Senegal Volunteer Mr. Dinisse Sylva

CorpsAfrica/Senegal,Mbaldo,mbaldo , mbédé diam !
mbédé diam !
diam soom ?
diam soom kay !
mbalém djiré
diam soom ma diégo

​Friends, I greeted you in Serere, that is how we say hello in my village at Soudiane Thiéleme
I already imagine that you are all eager to read my blog and well here I am, I’m back to entertain you.
During the month of June, I spent most of my time facilitating meetings with the different groups of women in my village.
I started the month of June by holding an end-of-year party for the preschool children. It was such a happy and extraordinary event, rich in learning. The children have entertained us all with surprise skits and dances that make you amazed.
After that, I organized meetings with groups of women of Soudiane Thiéleme and Soudiane Vélingara.
At Soudiane Thiéléme, we finished completing the first phase of the rice project and started the second phase. It is a rice project targeted to satisfy self-sufficiency in rice of 40 families for one year. A Soudiane Vilingara, we are trying to implement a project of training the women in dyeing and soap making. The number of those trained is not yet determined.

Also still in the month of June I visited the town hall of Djilass, the sub-prefecture and gendarmerie Fimela. The aim of the visits was to report my presence in the area to the administrative authorities. I took the opportunity to get acquainted with structures that may help me in achieving and finding partners for my projects. It is in this light that I met Mr. Ibrahima KA, head of the support center for local development (CADL), and a lady named Penda SY, teacher of technical and vocational education, whom I put in touch with my CorpsAfrica colleague and my sister Gnagna Dabo (who I salute by the way) in the hope of working together in our projects.

Since we are currently in the early stages of rainy season, I’ll tell you a Serere proverb: ” Ho fagne na ngor rôgue débeu na kholoum, ho fagning faging taw wathia thia ” which has a strong meaning and message of “if you hate your neighbor, you can never prevent rain to water his fields when it falls from the sky.”
I hope you liked it and I will meet you again next month with many other activities to share.

Thank you and see you soon!

Version originale en français 

CorpsAfrica/Senegal,Mbaldo,mbaldo , mbédé diam !
mbédé diam !
diam soom ?
diam soom kay !
mbalém djiré
diam soom ma diégo

Les amis, je vous ai salué en sérère voici comment on donne le bonjour chez moi à Soudiane Thiéleme
j’imagine déjà que vous êtes tous impatients  de me lire et bien je suis là, je suis de retour avec pas grand choses mais juste de quoi vous régaler.
Au courant du mois de juin j’ai passé la plupart de mon temps à tenir des réunions avec mes différents groupements de femmes.
J’ai démarré le mois de juin avec une fête de fin d’année des enfants de la case des touts- petits. Ce fut un événement heureux et extraordinaire très riche en enseignement. Les enfants nous ont régalés de surprises avec des sketches et des danses qui vous rendent stupéfiés.

Après cela j’ai enchainé les réunions avec les groupements des femmes de Soudiane Thiéleme et Soudiane Vélingara.

A Soudiane Thiéléme nous avons fini de boucler la première phase du projet rizicole et entamé la deuxième phase. C’est un projet rizicole qui vise à satisfaire l’autosuffisance de 40 familles en riz durant un an. A Soudiane Vilingara nous tentons de monter un projet de formation des femmes en teinture et en fabrication de savon. Le nombre de celles qui seront formées n’est pas encore déterminé.

Aussi toujours dans le mois de juin j’ai visité la marie de Djilass, la sous-préfecture et la gendarmerie de Fimela. L’objectif de ses visites était de signaler ma présence dans la zone aux autorités administratives. J’en ai profité pour faire connaissance avec des structures qui sont susceptibles de m’aider dans la réalisation et la recherche de partenaires pour mes projets. C’est dans cette optique que j’ai fait la connaissance de M. Ibrahima KA,  responsable du centre d’appui au développement local (CADL), une dame du nom de Penda SY maitresse d’enseignement technique et professionnel que j’ai mis en rapport avec ma collégue et ma sœur Gnagna DABO que je salue au passage, dans l’intérêt de collaborer ensemble pour ses projets.

Etant donné que nous sommes en début d’hivernage je vais vous dire un proverbe sérère : « Ho fagne na ngor rôgue débeu na kholoum, ho fagning faging taw wathia thia » ce qui signifie aussi fort que tu détestes ton prochain, tu ne pourras jamais empêcher la pluie d’arroser  son champs quand elle tombe du ciel.
J’espère que vous avez bien aimé et je vous donne rendez-vous au prochain mois avec beaucoup d’autres activités à vous raconter.

Merci et à bientot

Related Stories

The New Times: CorpsAfrica’s Volunteers’ Community-Led Projects Seek Scale-Up Financing

Read More  →

Challenging Myself to Change the World

Read More  →

Donkey Drama

Read More  →